X FERMER

Numéro Vert : 0 800 50 00 45

Menu Prendre RDV Me rappeler Documentation

AccueilActualitésConstruire sa terrasse... autour d'un arbre !

Construire sa terrasse... autour d'un arbre !

Construire une terrasse est un beau projet ! C’est la promesse de passer la belle saison à l’extérieur, confortablement installé sur un espace stable. Mais voilà, une difficulté se fait sentir : l’arbre qui vous fait de l’ombre l’été et dont le feuillage est si beau à l’automne, cet arbre auquel vous tenez beaucoup... se trouve sur l’emprise de la future terrasse. Le choix est cornélien : abattre l’arbre pour construire la terrasse ou abandonner l’idée d’une terrasse à cet endroit ?

La solution


Bien sûr, l’avis d’un professionnel est nécessaire, mais dans la plupart des cas, il est possible d’inclure l’arbre à la construction, qu’il s’agisse d’une terrasse (en Dallage sur plot), ou d’un patio (en lames Boibé® - Béton imitation bois). L’important est d’intégrer la croissance et le système racinaire de l’arbre dans le projet de construction, et de tenir compte de l’état du sol autour.

Les pièges

Il s’agit avant tout d’éviter que les racines ne provoquent la fissuration de votre terrasse. Certains spécimens sont à bannir, entre autres, les Érables argentés, Ormes, Peupliers, Saules pleureurs, les chênes, dont les racines sont particulièrement agressives.  A ne pas négliger non plus, ceux dont la croissance trop rapide et le branchage envahissant risquent de causer la dégradation des dessous de toit ou l’obstruction de la gouttière d’évacuation des eaux de pluie.

Certains arbres causent par ailleurs des nuisances importantes.  On pense à ceux qui produisent des fruits, à ceux dont les feuilles ne sont pas persistantes, qui vont laisser des traces désagréables sur votre sol, le rendre glissant, et vont vous contraindre à un entretien fastidieux.

Tout cela est à prendre en compte pour qu’au final votre terrasse soit agréable à vivre.

À prévoir



Un arbre est un être vivant avec ses bons côtés, sa croissance, mais aussi avec ses vicissitudes et notamment ses maladies, et la nécessité de l’entretenir. Il est ainsi essentiel de pouvoir accéder aux racines, ne serait-ce que pour l’arrosage. Pour cela une trappe amovible placée au bon endroit, peut être prévue dans le projet de construction.

De même, le choix d’une terrasse surélevée est préférable pour le confort de l’arbre et celui du propriétaire. Le revêtement doit être perméable pour laisser passer l’eau de pluie qui s’infiltrera ainsi dans le sol naturellement sans causer de dégâts et en respectant le cycle de vie de l’arbre.

Et si vous pouviez choisir votre arbre ?

Même si aucun arbre ne pousse à l’emplacement prévu, vous pouvez prévoir d’intégrer des arbres ou arbustes à votre terrasse. Elle n’en sera que plus originale. Dans ce cas vous aurez toute latitude pour choisir le bon arbre : celui dont les racines sont superficielles, dont la croissance est plutôt lente et dont les fruits ou feuilles ne viendront pas empoisonner votre quotidien. Pour faire votre choix, il vous faudra également tenir compte de l’orientation de votre terrasse.

Parmi les espèces faciles à planter et entretenir, l’Albizzia, dont les fleurs rouges rosées sont élégantes. L’arbre en lui-même nécessite peu d’entretien mais il n’aime pas les hivers rigoureux et ne convient donc qu’au climat doux l’hiver. L’Érable du japon quant à lui  aime les sols frais, l’ombre ou la mi-ombre. Son feuillage prend de très belles couleurs à l’automne. Autre bel arbre : le Cornouiller des pagodes que la forme étagée et le feuillage vert clair et blanc rendent esthétique et lumineux. Vous pouvez aussi opter pour un Magnolia étoilé. Ce petit arbre à croissance lente produit des fleurs blanches délicatement parfumées. Il n’aime pas être exposé au soleil et s’épanouit dans un sol frais, mais drainant.

Plantez le décor !


Un arbre peut se suffire à lui-même, être beau tout simplement, vous procurer de l’ombre ou inviter à la méditation. Il peut aussi être partie intégrante d’un style de décoration, voire le transcender. On pense notamment à ceux que l’on peut tailler de façon très graphique de forme « bonsaï » ou « niwaki », et qui pourront parfaitement s’accorder avec une déco japonisante. Ambiance zen pour votre terrasse (au sol dallage sur plot gris anthracite) à laquelle vous pourrez ajouter des meubles aux lignes minimalistes et des lanternes suspendues en papier de riz.



À propos d’éclairage, vous pouvez aussi utiliser votre arbre, ponctuellement, comme support de guirlande lumineuse et créer une ambiance festive. Au delà de sa fonction décorative un arbre procure de nombreux bienfaits : on dit qu’il peut absorber le dioxyde de carbone pour le transformer en oxygène et qu’il peut aussi transformer les forces négatives en énergie positive : autant de très bonnes raisons pour le maintenir à sa place et en prendre soin.

Daniel moquetc'est