X FERMER

NAVIGATION QUI SOMMES-NOUS ?
UNE SUCCESS-STORY FAMILIALE DES VALEURS À PARTAGER NOS ENGAGEMENTS POUR VOUS SATISFAIRE POUR ALLER PLUS LOIN LES ENTREPRISES DANIEL MOQUET RECRUTE
NOS PRODUITS
STARDRAINE® - NEROSTAR® MINERALSTAR ® GRAVISTAR® ALVÉOSTAR® ENROBÉ A CHAUD HYDROSTAR® PAVÉ LA COUTURE® DALLAGE ET PAVAGE NATURELSTAR® ET STARMINE® BÉTON DÉSACTIVÉ DM GREEN® TERRASSE BOIBÉ
EXEMPLES D'AMÉNAGEMENTS
CHEMIN COUR ALLÉE DE GARAGE ENTRÉE DE MAISON ALLÉE PIÉTONNE ALLÉE DE JARDIN TERRASSE PLAGE DE PISCINE AIRE DE JEUX MOTIFS ACCÈS MOBILITÉ RÉDUITE
TÉMOIGNAGES
Témoignage de Mr et Mme Pivette Témoignage de Mme Jumelais Témoignage de Mr Sorin Témoignage de Mr et Mme Delelee Témoignage de Mr Bourgoin Témoignage de commerciaux
NEWSLETTER ESPACE PRESSE ACTUALITÉS DEVENIR FRANCHISÉ

VOTRE ENTREPRISE CONTACT

PRENDRE RDV ME RAPPELER DOCUMENTATION TROUVER UNE ENTREPRISE

AccueilActualitésCréer un petit jardin zen, espace de sérénité

Créer un petit jardin zen, espace de sérénité

À l’origine, Le « Zen » est une école bouddhique introduite au Japon au 12è siècle, par des moines qui avaient étudié en Chine. Elle préconise la pratique de la méditation pour parvenir à la connaissance de la vérité sur le modèle de Bouddha. Les jardins qui apparaissent dans les monastères à ce moment là ont donc vocation à servir à la méditation. Ce sont des jardins « secs » qui répondent aux propriétés de cette doctrine qui est d’éliminer le superflu ; ils ne sont composés que de sable, de pierre, et de quelques arbustes savamment taillés.
Pour nous, citadins du 21ème siècle, Le mot « zen » évoque plutôt un mode de vie rêvée où le temps n’aurait pas d’importance, loin de notre quotidien agité et tumultueux. Une utopie en quelque sorte ! Sans pour cela devenir moine Bouddhiste, ou professionnel du Feng Shui, chacun de nous peut toucher du doigt cette philosophie en se créant son petit jardin zen.

Un petit espace

Vous n’avez qu’un petit patio ou un jardin de poche ? Le manque d’espace n’est pas un problème : ces jardins étaient, à l’origine, conçus dans l’enceinte d’un temple donc plutôt petits. Le jardin Zen est comme un tableau, il doit être vu dans sa globalité en un seul regard. C’est un jardin minimaliste, qui tient plus de la mise en scène que de la mise en terre, puisqu’il est essentiellement minéral.

Un schéma précis

Un jardin minimaliste certes, mais très organisé ! Il doit donc être conçu en amont, et rien ne peut y être laissé au hasard. Il est essentiel d’en définir l’espace et pour cela, réaliser un plan semble nécessaire pour localiser la position des minéraux, des végétaux et autres objets (banc, fontaine, galets).

Des éléments incontournables

S’il n’est pas au cœur d’un patio ou dans une cour, le jardin peut être délimité par une petite haie qu’il faudra tailler soigneusement, ou par une clôture de bois.
On peut imaginer, au centre, une zone ovale irrégulière, gravillonnée dans les tons de gris clair par exemple (Possible avec Alvéostar®) délimitée par une série de petits pavés (Voir Pavés La Couture®), quelques rochers bruts ou recouverts de mousse. Le gravillon peut être ratissé en créant des formes de vagues pour suggérer l’eau.
Puis sur le pourtour, du gazon bien ras et dru (Pourquoi pas synthétique et de belle qualité : DM Green®) planté de quelques bambous, d’arbustes taillés façon bonsaï ou d’un érable du japon.
Une petite fontaine peut aussi être installée. Le bruit de l’eau est apaisant et incite à la méditation.
On ne déambule pas dans un jardin zen, mais pour y faire quelques pas, vous pouvez réaliser un cheminement de quelques dalles claires qui s’apparentera à une allée de jardin.
Il est aussi important d’y installer un petit banc de pierre ou simplement un espace d’où vous pourrez le contempler
Le tout doit être harmonieux et épuré. Ce jardin suggère la quiétude.
Si vous disposez d’un espace plus conséquent, il ne sera pas nécessaire d’ajouter des objets. Il suffira d’agrandir la mer de sable, de poser des rochers un peu plus gros, des arbustes ou des bambous plus hauts, juste pour que le jardin reste dans les codes de sobriété et de pureté du « zen ».
Vous pouvez également conserver les éléments de base d’un jardin zen et revisiter le design qui peut être contemporain. Il comportera alors des matériaux faciles à entretenir tout en restant dans des couleurs naturelles compatibles avec l’inspiration zen (dalles Boibé® ou dallage sur plots).

Un peu d’entretien

Le plus gros travail dans cet aménagement extérieur sera de passer le râteau, une fois par semaine, pour retirer les feuilles mortes et pour que le gravier soit toujours parfaitement uniforme. N’oubliez pas de reformer les vagues en partant de l’intérieur du jardin, vers l’extérieur de manière à effacer vos traces de pas.
En fonction des plantes qui figurent au jardin, quelques travaux de taille des végétaux et d’arrosage peuvent s’avérer nécessaires pour maintenir une belle couleur verte.

La seule réalisation de ce jardin est un exercice de relaxation ! Une fois terminé, il ne restera plus au jardinier qu’à se poser face à cette élégante représentation de la nature et apprendre à y puiser les énergies bénéfiques et la sérénité.

C'EST