X FERMER

NAVIGATION QUI SOMMES-NOUS ?
UNE SUCCESS-STORY FAMILIALE DES VALEURS À PARTAGER NOS ENGAGEMENTS POUR VOUS SATISFAIRE POUR ALLER PLUS LOIN LES ENTREPRISES DANIEL MOQUET RECRUTE
NOS PRODUITS
STARDRAINE® - NEROSTAR® MINERALSTAR ® GRAVISTAR® ALVÉOSTAR® ENROBÉ A CHAUD HYDROSTAR® PAVÉ LA COUTURE® DALLAGE ET PAVAGE NATURELSTAR® ET STARMINE® BÉTON DÉSACTIVÉ DM GREEN® TERRASSE BOIBÉ
EXEMPLES D'AMÉNAGEMENTS
CHEMIN COUR ALLÉE DE GARAGE ENTRÉE DE MAISON ALLÉE PIÉTONNE ALLÉE DE JARDIN TERRASSE PLAGE DE PISCINE AIRE DE JEUX MOTIFS ACCÈS MOBILITÉ RÉDUITE
TÉMOIGNAGES
Témoignage de Mr et Mme Pivette Témoignage de Mme Jumelais Témoignage de Mr Sorin Témoignage de Mr et Mme Delelee Témoignage de Mr Bourgoin Témoignage de commerciaux
NEWSLETTER ESPACE PRESSE ACTUALITÉS DEVENIR FRANCHISÉ

VOTRE ENTREPRISE CONTACT

PRENDRE RDV ME RAPPELER DOCUMENTATION TROUVER UNE ENTREPRISE

AccueilActualitésDes toitures belles et utiles

Des toitures belles et utiles

Ce n’est un mystère pour personne, notre planète souffre de la surexploitation de ses ressources naturelles. Notre habitat, que nous voulons toujours plus confortable est un gros consommateur d’énergie ; il représente 44 % de la consommation totale en France et est pour 24 % à l’origine des émissions de gaz à effet de serre (source : ADEME). L’inversion de cette tendance passe par la mise en place de nouveaux modèles de bâtiments aux techniques performantes en terme d’efficacité énergétique. La toiture végétale est l’un de ces moyens remarquables proposant une isolation naturelle des bâtiments.

Le concept

Le principe du toit vert n’est pas une invention du 21è siècle. Depuis bien longtemps des hommes utilisent les végétaux pour isoler leurs habitations du froid, ou de la chaleur. Des exemples célèbres montrent que les végétaux sur les toits se trouvaient aussi bien au Nord (sur les chalets traditionnels scandinaves) que plus au sud (les jardins suspendus de Babylone).
De nos jours, une toiture végétale c’est un toit plat ou de faible inclinaison, recouvert de végétation. Elle est composée de plusieurs couches : le support (qui peut être en acier, bois ou béton), un complexe isolant, une couche drainante, un substrat de culture, et une couche végétale.

Plusieurs types de toitures végétales sont possibles :

  • Extensive : c’est un tapis végétal permanent ne nécessitant qu’un substrat de quelques centimètres, et des plantes rampantes de petite taille.
  • Semi-intensive : elle est composée de petits arbustes, de plantes à fleurs, de plantes grimpantes. Le substrat peut être de quelques dizaines de centimètres de hauteur.
  • Intensive : dans ce cas, elle ressemble à un véritable jardin et peut comporter un choix de végétaux illimité (petites plantes, arbustes, voire arbustes fruitiers). L’épaisseur de la terre nécessaire aux plantations peut atteindre un mètre.

Des avantages

La toiture végétale (dite également « toit vert » ou « écotoit ») s’inscrit dans une démarche de développement durable et cumule bien des avantages notamment en milieu urbain.
Elle fait en effet office de filtre pour les poussières atmosphériques, elle absorbe le dioxyde de carbone, apporte de l’oxygène : elle a donc un impact positif sur la qualité de l’air. Elle est également un bon moyen de gestion des eaux de ruissellement puisqu’elle absorbe environ 50 % des eaux de pluie tombée sur le toit, et réduit ainsi les risques d’inondation. Et puis, un point très important en ville : la toiture végétale apporte la nature là où d’ordinaire il n’y en pas, et contribue, en plus de développer la biodiversité, à rendre la vie plus agréable et moins stressante pour les citadins.
Sur le plan de l’efficacité énergétique, la toiture végétale, est un isolant naturel : le mélange de terre et de végétaux placé sur le toit permet de rendre la toiture totalement étanche à l’air, à l’eau, au vent ainsi qu’au feu. Notons qu’elle absorbe les ondes sonores et qu’elle est donc un bon isolant acoustique. L’expérience montre que non seulement elle isole et limite la consommation d’énergie, mais qu’elle prolonge aussi la vie du bâtiment lui même en protégeant les matériaux d’étanchéité et ceux composant la structure.

Quelques inconvénients

Pour pouvoir bénéficier de tous ces bienfaits, il faudra en passer par certaines contraintes. En effet, pour mettre en place une toiture végétale, il faut que le toit existant présente une structure suffisamment forte, une bonne étanchéité, ainsi qu’une pente assez faible. Une fois la végétation mise en place, un entretien est nécessaire : surveillance de l’état des végétaux, qui pour certains, devront être arrosés pendant les périodes les plus chaudes.
Autre obligation : la technicité requise pour la réalisation d’un tel ouvrage nécessite de faire appel à un entreprise spécialisée et si possible, expérimentée. Il ne faut pas ignorer non plus les budgets pour ce type de toiture qui sont souvent 4 à 5 fois plus élevés que pour un toit normal.
Malgré ces quelques inconvénients, la végétalisation des toitures reste un atout écologique primordial pour la construction. Elle offre un vrai confort de vie et améliore la performance énergétique. Au delà de son efficacité, elle est un îlot de verdure, beau pour les yeux et bon pour le moral.

C'EST