X FERMER

Numéro Vert : 0 800 50 00 45

Menu Prendre RDV Me rappeler Documentation

AccueilActualitésLa plante grimpante: la solution très déco pour égayer votre terrasse ou agrémenter votre jardin

La plante grimpante: la solution très déco pour égayer votre terrasse ou agrémenter votre jardin




Pour habiller un vieux mur un peu triste, donner du caractère à votre terrasse (Hydrostar®), ou cacher un vilain tuyau sur votre façade, la plante grimpante est une solution astucieuse. Pour peu qu’elle soit colorée, parfumée ou porteuse de fruits, elle sublimera cet endroit !

Que choisir ?

Les jardineries offrent un très grand choix de plantes grimpantes. Mais avant toute décision, Il faut se poser quelques questions : de quelle surface disposez-vous (toute une façade, juste un petit coin de mur, une grande ou une petite pergola ?), de quelle orientation va bénéficier votre plante,  quel support peut-on installer pour qu’elle s’épanouisse, doit-on la choisir à feuillage caduc ou persistant, et souhaitons-nous qu’elle soit plutôt porteuse de fleurs, de fruits…

Fleurs, feuilles ou fruits ?

Selon qu’on préfère ce petit coin de nature parfumé, très fleuri ou les deux en même temps, ou qu’on aime les plantes aux couleurs changeantes en fonction des saisons,  tout est possible quand il s’agit des plantes grimpantes ! En effet, certaines très florifères sont aussi très parfumées, c’est le cas des jasmins, glycines, clématites, rosiers grimpants, ou chèvrefeuille. Pour d’autres, ce sont des fruits qu’on pourra récolter : airelles, kiwi, mûres, ou encore raisins.

Comment ça marche...

Comment ces végétaux peuvent-ils s’accrocher sur un mur ou un support ? Ces plantes développent des moyens divers pour grimper efficacement ! Certaines sont dites « volubiles », leur tige s’enroule d’elle-même autour du support, c’est le cas pour le Houblon, les haricots, les kiwis, la glycine. D’autres sont « à vrille » et comportent de petites tiges qui s’attachent au support. On trouve dans cette catégorie, la vigne, la passiflore, ou la clématite. D’autres encore sont à crampons et ventouses, comme le lierre, la vigne vierge, ou l’hortensia grimpant.

Les supports ou pas !


Lorsque vous aurez choisi l’endroit que vous souhaitez recouvrir, et la plante qui convient, il reste à déterminer le support. Si vous souhaitez végétaliser un mur, et y faire grimper un rosier, celui-ci n’ayant ni vrille, ni ventouse, il lui faudra un treillage sur lequel l’attacher. S’il s’agit de structurer votre jardin, les supports décoratifs comme les gloriettes ou pergolas, les pyramides, les arches, sont tout indiquées.




Ces installations vont vous permettre de mettre en valeur des perspectives, de fleurir des allées (en Alvéostar® ou Stardraine® gris) ou des patios (lame Boibé®), ou de créer des zones ombragées au dessus de votre terrasse (Dallage sur plot).

Pour quelles plantes ?

Certaines plantes grimpantes ont besoin d’un support qui s’adapte à leur croissance. C’est le cas de la bougainvillée, du chèvrefeuille, de la passiflore, ou encore de la clématite, qu’il faudra guider pour qu’elles se développent harmonieusement. Dans tous les cas, le support devra être robuste, car certaines de ces plantes sont vigoureuses, et peuvent très facilement le déformer. Les plantes munies de crampons vont croître seules en s’accrochant à leur support, et n’auront pas besoin d’attache. C’est le cas, de la vigne vierge, le lierre, la bignone, l’hortensia grimpant.

Plantation et entretien

Dans la plupart des cas, votre plante grimpante est toujours disponible dans le commerce, ce qui permet de la planter à n’importe quel moment de l’année, hors période de gel. Mais l’idéal est quand même de la mettre en terre en Septembre ou Octobre. Quant à son entretien, il suffira de la nettoyer régulièrement et de la tailler pour qu’elle s’épanouisse. Petit bémol quand même ! Avant de couvrir une façade, il convient de s’informer sur les risques de dégradations possibles sur le revêtement.

On vote pour !

Feuillage aux couleurs changeantes selon les saisons, fleurs colorées et parfumées, fruits goûteux… la plante grimpante est un vrai régal pour nos sens. On la dit aussi bénéfique pour l’environnement : en effet, lorsqu’elle couvre un mur, sa surface absorbe le CO2 et la pollution atmosphérique en général, elle réduit les écarts de température et donc les besoins en climatisation ou chauffage.

Daniel moquetc'est