X FERMER

Numéro Vert : 0 800 50 00 45

Menu Prendre RDV Me rappeler Documentation

AccueilActualitésAllergies: comment faire bon ménage avec son jardin?

Allergies: comment faire bon ménage avec son jardin?

Par ignorance, l’emploi excessif de certaines variétés végétales, comme les cyprès, les thuyas, les saules..., a provoqué une augmentation excessive, voire toxique, de la quantité de pollens dans l’atmosphère, ce qui entraine des répercussions sur la santé des personnes allergiques.

9 conseils pour un jardin hypoallergénique

  • Opter pour les jardins à la française. Les parterres de fleurs et d’arbustes taillés très régulièrement émettent peu de pollens.
  • Adopter le style japonais, où les éléments minéraux (galets, graviers, sable et eau), sont prépondérant et s’associent à des plantes de terre de bruyère (azalée, rhododendrons, camélias) ou des bambous… peu productives en pollens.
  • Privilégier les mousses et les fougères qui, contrairement à la pelouse, ne provoquent pas de réactions allergiques.
  • Installer des bassins composés de plantes flottantes (nénuphars, lotus, épis d’eau) et de plantes de berge (joncs, iris…).
  • Choisir des variétés de plantes à fleurs doubles. Issues de manipulations horticoles, elles ne possèdent plus d’étamine et ne produisent pas de pollens.
  • Planter des herbes de potager : sauge, basilic, ciboulette, fenouil, menthe, persil, thym, aneth…
  • Favoriser les fleurs suivantes : chrysanthème, véronique, clématite, géranium, acanthe…
  • Sélectionner les plantes, parmi les plantes dites entomophiles, dont le pollen est transporté par les insectes et non le vent : les légumineuses (genêts, robiniers, acacias) et les scrofulariacées (pauseterons, digitales, gueule de loup).
  • Tondre très fréquemment, une à 2 fois par semaine, pour empêcher la floraison. Il est vivement conseillé de tondre le matin, avec la rosée, lorsque les pollens sont encore collés à l’herbe humide.

Daniel moquetc'est